THERESE

Thérèse-Vivre-damourC’est étonnant comme cette petite femme, morte religieuse cloitrée à 24 ans, à peine connue de son vivant, fait encore parler d’elle ! Ses écrits sont impressionnants («l’histoire d’une âme» fait partie des livres indispensables à lire dans une vie de croyant !)

Cette fois-ci, c’est un manager qui est tombé sur ses poésies et qui a demandé au compositeur  Grégoire de les mettre en musique…

Natasha St Pier au chant, et voilà un album tout en douceur, en beauté, grâce à une musique tout en retrait, au service de textes simples et combien touchants !

Si cela pouvait donner des idées à nos stars de lire des écrits de saints, que de belles chansons trouverait-on à écouter, à acheter !

C’est aussi intéressant d’entendre la chanteuse (une personne non chrétienne) découvrir les choses de la foi (elle a été visiter les lieux de vie deThérèse, elle a fait une vrai travail pour s’imprégner et mieux cerner Thérèse : on dirait qu’elle a fait connaissance avec un membre de ma famille (de ceux dont je suis fier, en plus !)…

Aussi, je t’invite à jeter une oreille attentive à cet album, qui ne dépareillera pas dans une collection éclectique… Et qui permettra peut-être une discussion sur la foi, qui sait ? (encore une des fleurs de la petit Thérèse !)….

Ma préférée : celle sur Marie bien sur ! «Pourquoi je t’aime, Marie»

Daniel RIGAUD

Krokus

pochette album krokus dirty dynamite

Les gens qui me rencontrent pour la première fois, lorsque que nous évoquons la musique, sont souvent étonnés par mes goûts : je dis simplement que j’aime le métal, genre bien particulier de musique «rock» s’il en est.

Pourtant, ce n’est pas nouveau dans ma vie : c’est à l’adolescence que j’ai découvert cette musique, grâce à mon meilleur ami, et jusqu’à aujourd’hui je n’ai jamais renié ce genre.

Bien sur, cette musique sent parfois le souffre : groupes au look bizarre, efféminé, cuir ou martial : ce que j’aime avant tout dans cette musique, c’est l’énergie qu’elle véhicule, qui correspond à mon caractère…

Il y a aussi des groupes fascistes ou sataniques, certains qui mettent des paroles vraiment horribles ou essaient d’entraîner leurs fans sur des chemins malsains. J’en suis très conscient, je choisis mes groupes et j’écoute les paroles autant que la musique !

Cela m’a permis de trouver un groupe de hard rock chrétien, des «merci à Dieu» dans certains albums, la volonté de mettre en avant la vie spirituelle… Tout n’est pas noir, et au travers de ce genre musical, je continue de chercher la musique qui m’émeut, me plait, me fait vibrer. Je n’y suis pas pour autant cantonné, aimant tout autant le classique (ah, les dimanches matins de ma jeunesse, où Bach, Vivaldi me réveillaient après une sortie en boite et une rentrée tardive…), la variété française, et bien sur la musique chrétienne (faut-il préciser catholique ?) qui n’a pas a rougir de la comparaison !

J’aimerais bien réconcilier les genres, les mélanger, mais cela n’est pas toujours possible, aussi voici Krokus, un groupe suisse que j’aime depuis des années, et dont le dernier album m’a tant plu. Les premières paroles sont «alléluia», ce qui fait que j’ai arrêté de l’écouter au moment où je l’ai acheté(pendant le carême), pour en profiter à Pâques !

Un groupe de rock simple, fort et sympa, classique et dont la voix du chanteur me parait coller parfaitement au style : en un mot, un incontournable !!!

Mes titres préférés du dernier album (Dirty Dynamite) :

Hallelujah rock’n’roll, Dirty dynamite, help (reprise géniale des Beatles !), Better than sex, Dog song, Yellow Mary (superbe !), Hardrocking Man

Ecoute-le, tu seras conquis !